Les huiles essentielles à emporter en voyage !


VOYAGE / mardi, mars 20th, 2018

Lorsque voyage en France ou à l’étranger, une des choses les plus essentielles qui pourra peut-être sauver votre vie ou celle de quelqu’un d’autre, c’est la trousse de soins. Celle-ci doit évidemment s’adapter en fonction de l’endroit où on compte se rendre. Je vais donc commencer par vous proposer une trousse de soins de base que tout voyageur devrait emporter avec lui. Cependant, il ne s’agit pas d’une trousse de soins basique car elle est composée principalement d’huiles essentielles !

Pourquoi choisir des huiles essentielles plutôt que des médicaments issus de l’industrie pharmaceutique ?

Tout d’abord, il faut savoir que la médecine moderne s’inspire énormément du savoir ancestral des populations du monde entier qui soignaient les différentes pathologies à l’aide des vertus des plantes. Ainsi, il y a 30.000 ans, les Aborigènes d’Australie étaient les pionniers en la matière. Au temps des pharaons, les Egyptiens utilisaient les vertus bactériennes et antiputrides de certaines plantes aromatiques pour l’embaumement de leurs momies.

Depuis la grande révolution industrielle au XXe siècle, le lien entre l’être humain et la nature s’est progressivement rompu à tous les niveaux. Aujourd’hui, la médecine s’est tournée vers la chimie de synthèse pour trouver des remèdes. Malheureusement, ces solutions médicales dévoilent peu à peu leurs limites. L’usage d’antibiotiques, par exemple, peut conduire à la destruction partielle de la flore saprophyte qui est responsable de notre immunité. Le corps devenant plus faible, il est plus exposé à de nouvelles maladies infectieuses et le malade reprendra des antibiotiques pour se guérir, ce qui pourrait aggraver son cas. Or, l’action anti-infectieuse des huiles essentielles est eubiotique, c’est-à-dire qu’elle favorise le retour à la vie et peut donc aider à rétablir la flore saprophyte.

Lors de ses analyses, la médecine moderne se concentre sur le micro alors que la médecine aromatique conçoit la pathologie comme quelque chose de global. Elle fait partie d’un être humain qui possède des spécificités propres dont il faut tenir compte. L’aromathérapie redonne plus d’importance à la personne et à son corps, là où la médecine moderne commence à l’oublier.

Huiles essentielles à la lavande

Huiles essentielles à la lavande

Enfin, les huiles essentielles sont actives de deux manières : les fragrances agissent sur le mental et les principes actifs terpéniques s’occupent des troubles organiques. On retrouve ici la quête d’harmonisation entre l’esprit et le physique.

C’est donc pour toutes ces raisons que je vous propose cette trousse de soins alternative. Et si vous doutez encore de l’efficacité des huiles essentielles, sachez qu’elles subissent, tout comme les médicaments traditionnels, des tests en laboratoire. Enfin, aucun autre moyen de s’en assurer que de l’essayer !

Définition

L’aromathérapie consiste donc à utiliser des huiles essentielles issues des plantes aromatiques pour soigner des maladies et améliorer sa santé. C’est une thérapie par les aromates.

Quelques chiffres

  • Sur tout le règne végétal, à savoir environ 800.000 espèces végétales, seul 10 % est constitué de plantes aromatiques.
  • 4 tonnes de pétales de rose de Damas = 1 kg d’huile essentielle
  • 7 kg de boutons floraux de clou de girofle = 1 kg d’huile essentielle

 

Les 10 huiles essentielles à prendre avec soi dans sa trousse de soins

Tea Tree, lavande, menthe poivrée, … Il existe des dizaines huiles essentielles différentes, toutes aux effets différents.

  1. La Lavande Aspic : efficace contre les brûlures, piqûres et blessures, elle a une vertu cicatrisante. A utiliser en cas de coup de soleil, d’ampoule, d’écorchure, etc.
  2. Le Tea Tree : est aussi un cicatrisant et a des vertus antiseptique, anti-parasitaires et anti-mycosiques.
  3. La Menthe poivrée : efficace contre les douleurs générales et musculaires et possède un effet anti-nauséeux en cas de mal de transport ou de gueule de bois. Elle est aussi utile pour contrer les chutes de tension. La menthe poivrée donne un petit coup de fraicheur et il est important de ne pas l’étaler sur une grande surface car sinon on risque l’hypothermie.
  4. L’origan, la cannelle ou la sarriette : sont à utiliser comme antibiotiques et anti-infectieux.
  5. La citronnelle ou l’eucalyptus citronné : servent de répulsifs à insectes. L’avantage de l’eucalyptus citronné est qu’il agit aussi comme un anti-inflammatoire pour certains types de douleurs.
  6. L’hélichryse : peut être comparée à une pommade à l’arnica ultra-puissante. Elle s’avère donc efficace contre les hématomes, les coups, etc.
  7. La gaulthérie : est utile en cas de douleurs musculaires et articulaires.
  8. Le girofle : est un anesthésiant et un antalgique.
  9. Le basilic ou l’estragon : ont des propriétés anti-spasmodiques et est efficient pour tout ce qui est lié aux crampes. L’estragon a, de plus, des vertus anti-allergiques alors que le basilic à un côté plus apaisant.
  10. Le gingembre : est un anti-nauséeux chaud, fluidifiant sanguin, laxatif léger et ouvre l’appétit par ailleurs. Enfin, il peut aussi donner un petit coup de boost.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *